Comment survivre à un tsunami

tsunami-survie

Le mot « Tsunami » est issu du japonais et signifie « vague de port ». Effectivement, ce dernier touche les régions côtières généralement quelques minutes après qu’un tremblement de terre de magnitude importante y soit survenu. Si un jour vous vous trouvez dans une région côtière et qu’un tsunami a lieu, n’hésitez pas à appliquer toutes les consignes de cet article.

Comment savoir qu’un tsunami va avoir lieu ?

Il y a des signes qui ne trompent pas ! Même si vous n’êtes pas habitué à vivre des tsunamis, vous pouvez tout de même déduire cela car il existe des signes avant-coureurs. Si vous vous trouvez dans une région côtière et que vous sentez qu’il y a de fortes secousses qui durent plus de vingt secondes, sachez qu’il y a de fortes chances qu’un tsunami ait lieu. Il y a d’autres signes qui vous aideront à déduire cela comme une baisse rapide des eaux côtières ou un encore si vous entendez un bruit inhabituel, comme un sifflement provenant du large.



Quels sont les premiers gestes à faire au début d’un tsunami ?

Lorsqu’un tsunami survient, les premiers gestes que vous ferez sont ceux qui vous permettront de survivre par la suite. En effet, il est impératif de suivre les instructions suivantes pour se mettre dans un premier temps, hors de danger :

  • Se réfugier dans un terrain qui est plus élevé que l’endroit dans lequel vous vous trouvez.
  • Éviter de se tenir à l’abri dans des endroits qui sont prêts des côtes, des rivières ou encore des cours d’eau.
  • Toujours rester sur ses gardes pour agir de façon efficace à la survenue de dangers secondaires au tsunami comme les glissements de terrain, des coulées de boue ou éventuellement des inondations.

Que faut-il faire pendant un tsunami ?

Il est important de garder son calme lors d’un tsunami, pour éviter de vous mettre doublement en danger. Le premier conseil que nous puissions vous donner et celui de vous baissez et de vous protéger dès que vous ressentez de fortes secousses. Si vous êtes dans une maison, n’hésitez pas à vous abritez en dessous d’un meuble lourd et solide pour que ça puisse vous protéger d’éventuels effondrements. N’hésitez pas à vous couvrir la tête et le torse pour éviter des traumatismes à ces niveaux.

Ce qui est important de garder à l’esprit et qu’un tsunami n’a pas de durée limite : cela peut aller de quelques minutes à quelques heures. Surtout, ne pensez pas que parce que de grosses vagues ont frappé que le tsunami a cessé. C’est pourquoi il est très important de rester à l’abri et de suivre les instructions des autorités locales.



Qu’est-il recommandé de faire après le passage d’un tsunami ?

Même si l’océan s’est calmé et que vous êtes hors de danger, préparez-vous tout de même à ce qu’il y ait encore des répliques de tremblement de terre qui pourraient déclencher une seconde fois un tsunami. C’est pourquoi il est important de veiller à ce que vous soyez dans un endroit sûr et que vous suiviez les consignes des autorités locales. De plus, éviter d’allumer les lumières ou des allumettes car il se pourrait qu’il y ait des fuites de gaz ou des déversements de liquides inflammables. Aussi, ne vous aventurez pas dans des endroits qui sont entourés d’eau, et faites attention aux glissements de terrain et aux effondrements des murs car le tsunami y crée des fissures.

Laisser un commentaire